Les Années Sarkostiques - le pire est derrière nous

Auteur : Jean-Michel Delambre - 
10,00 €

Ajouter au panier

978-2-35008-051-2

De Sarko à DSK, un vrai massacre du printemps !

Plus de détails

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.

En savoir plus

2012, année de tous les dangers...

 

Du Sarkozy bling-bling au Nicolas papa, en tenue de campagne et sur tous les fronts, en passant par le président du pouvoir d’achat, les doigts dans la crise, Delambre, dessinateur au « Canard Enchaîné », revisite les années Sarko dans des dessins impertinents et hauts en couleur qui n’épargnent personne.

 

De Sarko à DSK, en passant par la catastrophe de Fukushima et les révolutions arabes (sans oublier quelques interdits), un vrai massacre du printemps !

 

Bienvenue à Sarkoland !

 

Commandez le magnet de collection : les Années Sarkostiques

 

 

 


 

 

 

Publié le 14/03/2012, dans Les chroniques de La Semaine | par La Semaine du Pays basque

 

Génial Delambre !

 

Non seulement, Jean-Michel Delambre est un très grand dessinateur de presse, à l’humour ciselé et décapant, mais c’est aussi un type bien ! Drôle, ouvert, qui ne se la joue pas et qui accepte en parfait tennisman les balles de l’adversaire quand une partie s’annonce…

 

Alors quand il sort un nouvel album, je suis aux anges. Il était évident que Les Années sarkostiques allaient être l’occasion de réunir, chez un très dynamique éditeur, Castor & Pollux, quelques-uns de ses meilleurs dessins politiques qui, pour beaucoup, furent publiés dans le « Canard Enchaîné ».

 

Car Jean-Michel Delambre fait partie de ce cercle très fermé des dessinateurs du palmipède où il faut parfois patienter de nombreuses années avant de pouvoir y glisser le bout d’un crayon. Jean-Michel Delambre est un homme tout en finesse, un aristo du stylo… à dessin, profondément gentil, qui a le sens de l’amitié et une vision du monde fortement humaniste.

 

Oui, un mec bien. Un de ceux qui font espérer en l’Homme, et s’éloigner la connerie qui parfois s’abat sur nous comme un orage… Delambre, ça devrait être prescrit sur ordonnance !

 

En attendant, pour 10 euros, vous pouvez vous offrir ce petit album qui est un bel objet fabriqué par un éditeur qui sait faire son métier (c’est plus si courant…). Et même mieux, je vais vous dire, l’offrir à vos amis ! Oui, c’est le cadeau politico-démoniaque à faire ! C’est moins con qu’une plante mal achetée. Offrez des livres quand vous allez dîner chez vos copains. DES LIVRES !

 

Delambre, ce n’est jamais méchant. C’est juste, parfois, cruel. Mais ce n’est pas lui qui est cruel, c’est juste la politique et ceux qui en font ! Delambre est philosophe du crayon et du pinceau qui peint ce monde étrange avec le talent d’un naturaliste. Une sorte de Buffon de la BD !

 

Et tout le monde en prend pour son grade. Sarko, bien entendu, sa méga star – qui je pense va tant leur manquer à tous ces dessinateurs et journalistes du « Canard » et de « Charlie » – si les Français le renvoient du bureau au Barreau (j’ai pas dit… derrière). Mais il y a aussi dans ce petit livre de la bonne humeur. Chirac qui commence à sucrer les fraises, DSK peu recommandable et même notre chère MAM qui continue, grâce à Delambre, à jouer dans la cour des grands ! Plus pas mal d’inspiration liée aux affaires internationales pour notre génial dessinateur…

 

Oui, Delambre, ce Ch’ti amoureux de la Corse, qui vit très loin de Paris et s’y rend chaque semaine en train, comme un sénateur (vous avez compris le jeu de mots ? Non ? Relisez ma phrase alors…), est un Saint-Simon qui nous raconte l’histoire d’un trait de crayon, couronnée de quelques mots justes, bien pesés, qui tape à l’œil et à l’esprit.

 

Delambre est un des sociétaires du Salon du livre de Biarritz. Il y vient le cœur léger, touché sans doute que tant de visiteurs viennent lui dire qu’ils aiment son talent.

 

Vive Delambre !

 

 

 


 

 

 

 

 

semaine du pays basque

 


 

 

 


 

 

 

Livre : Les années Sarkostiques vues par Jean-Michel Delambre

 

jeudi 8 mars 2012, par Journal de la Corse

 

Le célèbre auteur et dessinateur vient de publier, chez Castor et Pollux, "les années Sarkostiques". Un tour d’horizon humoristique de ces dernières années particulièrement fertiles en événement. Rencontre...

 

Jean-Michel Delambre, dessinateur bien connu au JDC avec qui il collabore depuis déjà quelques années, n’en est pas à son coup d’essai. On lui doit une vingtaine d’ouvrages, notamment des livres pour enfants. Mais celui qui collabore auprès des magazines "Marianne" et surtout "Le Canard enchaîné" est réputé en Corse par ses deux ouvrages de dessins humoristiques "Da Vinci Corse" et "Le diable au Corse". Dans le droit fil de son humour très apprécié, Jean-Michel Delambre vient de publier, aux éditions "Castor et Pollux", "Les années Sarkostiques". Un ouvrage de 68 pages où le célèbre dessinateur passe -à sa manière- en revue l’actualité de ces dernières années.

 

 

 

Sarko décortiqué

 

"Vous savez, explique l’auteur, on dit que nous, dessinateurs, avons du talent. Mais, en fait, c’est l’actualité qui a eu du talent. Entre la crise, l’élection de Nicolas Sarkozy, ses cinq années passées à la tête de la France et, plus récemment, le printemps arabe, DSK ou le Tsunami au Japon, il s’est passé beaucoup de choses au niveau national et international ; je m’en suis donc inspiré." Jean-Michel Delambre a, ainsi, rassemblé, en grande partie, des dessins inédits et d’autres utilisés dans les divers magazines auxquels il collabore pour nous concocter un ouvrage qui devrait ravir les amateurs du genre...et de l’auteur ! La moitié des dessins sont consacrés au chef de l’Etat. De "France, terre d’écueil" aux "temps modernes" en passant par "hernie fiscale", "Sarko révisé pour le salon de l’agriculture", le président-candidat est passé en revue "façon" Delambre. On apprécie, notamment, le "On a tous en nous quelque chose de Sarkozy" dans la série "les vieux rockers bougent encore..."

 

 

 

La Rolex de Séguéla

 

Mais l’auteur ne s’arrête pas là. Il poursuit, tout aussi "acide" dans ses dessins, avec Silvio Berlusconi, François Hollande, DSK, Obama, Moubarak, le tsunami au Japon, Ben Laden... Jean-Michel Delambre rajoute une nouvelle caricature de la société en incluant sur la page de Une de son ouvrage "En cadeau à l’intérieur, une Rolex spéciale crise". "C’est un cliché sur la société de consommation, reprend l’auteur, aujourd’hui, on ne peut plus rien acheter s’il n’y a pas un cadeau à l’intérieur. Je me suis également inspiré de Jacques Séguéla qui a dit : "Si à 50 ans, on a pas une Rolex, on a raté sa vie." Personnellement, je n’ai même pas de montre et cela ne me manque pas..." L’auteur, qui prépare déjà, (2013) le troisième volet de la BD "Corse" "Le printemps pré-Corse" avec nos sympathiques personnages masqués qui comment l’actualité à leur manière, planche également sur une histoire bilingue. "C’est un projet qui me tient à cœur. Jeannot Orsini, de Porto-Vecchio, est chargé de la traduction en Corse." Il sera, en outre, comme chaque année, aux traditionnelles "Journées du Livre", en juin prochain, à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio.

 

 

 

Philippe Peraut

 

 

 


 

 

 

Dessinateur de presse depuis une trentaine d’année pour le Canard, Siné et le Psiko, Delambre vient de sortir les années sarkostiques. Un jeu de mot qui annonce la couleur… Les 5 années en sarkosie l’on inspiré et c’est tant mieux pour nous. Toutes les dérives politiciennes de nos chers dirigeants sont passées au crible de son regard lucide, donc logiquement acide. De Sarko à DSK, en passant par la catastrophe de Fukushima et les révolutions arabes, Delambre n’épargne rien ni personne.

 

Remarquable coloriste, ces nuances aquarelles apportent un contre point poétique à des sujets plutôt moches. Son trait humoristique, tout en souplesse et en finesse, croque des figures politiques qui, dans la réalité, ne prêtent pas à rire.

 

A ce niveau, la satire devient résistance, et c’est salutaire.

 

mitchul.unblog.fr

 

 

 


 

 

 

En Sarkoland avec Jean-Michel Delambre

 

mardi 13.03.2012, 05:27 - La Voix du Nord

 

 

 

« Sarkozy a profité lâchement de la sortie de mon bouquin pour annoncer sa candidature »

 

Jean-Michel Delambre dédicaçait ce samedi à la maison de la presse de Berck son livre dernier-né, Les années sarkostiques (édition Castor et Pollux, 10€).

 

Il s'agit d'un recueil à la fois vachard et presque tendre de dessins dont le héros principal (mais pas seulement !), est le chef de l'État dessins inédits ou déjà publiés dans les grands titres parisiens auxquels Jean-Michel Delambre collabore régulièrement (Marianne, Le Parisien, le Canard enchaîné, Psikopat, le journal de la Corse...).

 

On y reconnaît l'invention verbale illimitée du citoyen de Tubersent et la poésie de ses couleurs. Son petit jeu de massacre offre aussi l'occasion d'une salutaire révision d'histoire récente pour notre mémoire saturée d'actualités et d'images qui se chassent bien trop vite les unes les autres. Un petit manuel à recommander donc, entre autres, aux futurs bacheliers.

  • Commentaires
  • Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

    Donner votre avis

    Les Années Sarkostiques - le pire est derrière nous

    Les Années Sarkostiques - le pire est derrière nous

    De Sarko à DSK, un vrai massacre du printemps !

    Donner votre avis

    1 autres produits dans la même catégorie :